Trois villes canadiennes figurent parmi les 20 meilleurs écosystèmes de démarrage au monde

Startup Compass a publié son deuxième rapport sur les meilleurs écosystèmes de startups au monde.

Le premier rapport , en 2012, a vu Toronto et Vancouver se classer dans le top 10, tandis que Waterloo s'est classée 16e et Montréal s'est retrouvée juste à l'extérieur du top 20 au 25e rang. Maintenant, aucune ville canadienne ne se classe dans le top 10 ; Toronto et Vancouver ont toutes deux chuté de neuf places - les deux plus grosses baisses de toutes les villes - tandis que Waterloo a été évincé du top 20. Seule Montréal, se classant au 20e rang, s'est améliorée parmi les plaques tournantes canadiennes.

L'indice est produit en classant les écosystèmes selon cinq composantes principales : performance, financement, talent, portée sur le marché et expérience de démarrage.



Les écosystèmes de startups qui ont fait les plus grosses chutes sont Vancouver, Toronto, Sydney et Seattle, indique le rapport. Cependant, il note que tous ces écosystèmes se sont développés au cours des trois dernières années, mais pas aussi vite que d'autres environnements, ce qui les expose au risque d'être finalement laissés pour compte.

La croissance de… Waterloo a probablement pris un coup en raison de sa proximité avec le plus grand écosystème de startups de Toronto, indique le rapport. Les petits écosystèmes proches des grands écosystèmes ont souvent du mal à poursuivre leur croissance en raison des talents et des capitaux nouveaux et existants qui migrent vers le plus grand écosystème voisin.

Kategori: Nouvelles