Trois Canadiens reçoivent des bourses Thiel de 100 000 $

De nombreux entrepreneurs suivent la voie traditionnelle de l'université avant de trouver des entreprises et d'apprendre à se développer, mais une initiative s'éloigne de ce modèle typique.

La bourse Thiel donne 100 000 $ US, répartis sur deux ans, aux jeunes qui veulent créer des choses au lieu de rester assis dans des salles de classe, et les récipiendaires de 2018 comprennent trois Canadiens parmi les 20 sélectionnés.

L'idée de la bourse est d'offrir aux entrepreneurs un moyen non conventionnel de développer et de développer une startup. Les autres destinataires viennent en grande partie des États-Unis et quelques-uns d'autres pays comme le Royaume-Uni, la Suède et l'Inde.



Shak Lakhani de Richmond Hill a été reconnu pour sa startup biotechnologique Sciences de la vie Avro qui développe des patchs cutanés pour aider à administrer des médicaments génériques. La méthode permet aux médicaments d'agir plus rapidement et d'avoir un effet plus durable.

Kimberlie Le, avec des racines à la fois à Edmonton et à San Francisco, a lancé l'entreprise de technologie alimentaire Aliments Terramo . Il utilise des protéines à base de champignons pour reproduire le goût et la texture des fruits de mer et de la viande, créant ainsi un modèle durable pour l'alimentation du futur.

André Bertram est originaire de Toronto et a commencé HelpWear , une société de technologie médicale qui crée un moniteur ECG de qualité clinique pouvant être porté à la maison 24h/24 et 7j/7 pour suivre l'activité électrique du cœur.

Chacun de ces trois récipiendaires recevra 100 000 $ ainsi qu'un mentorat du réseau de fondateurs, d'investisseurs et de chercheurs technologiques de la Fondation Thiel.

L'université n'est pas pour tout le monde, et ce n'est certainement pas pour tout le monde fraîchement sorti du lycée, a déclaré Allyson Dias, directrice de la Thiel Fellowship. Abandonner la sécurité de la salle de classe et choisir de créer une entreprise à la place n'est ni facile ni glamour. Mais nos boursiers ont découvert ce que nous soupçonnons d'être vrai plus largement : les jeunes apprennent mieux en faisant des choses dans le monde réel.

Les boursiers doivent avoir moins de 22 ans lorsqu'ils postulent pour la bourse et n'ont même pas besoin d'avoir une entreprise entièrement constituée - ils peuvent avoir une organisation à but non lucratif, un matériel informatique, une plate-forme médiatique ou même une idée. L'une des conditions controversées de la bourse est que ceux qui reçoivent la bourse doivent abandonner leur programme scolaire s'ils y sont inscrits.

À ce jour, les entreprises créées par Thiel Fellows valent plus de 3 milliards de dollars combinés - et cela n'inclut même pas l'autre Fellow et Canadien Vitalik Buterin qui a créé le réseau Ethereum, qui a actuellement une capitalisation boursière de plus de 46 milliards de dollars. Parmi les autres Canadiens à remporter la bourse, mentionnons Harry Gandhi et Liam Horne .

Le fondateur de la Thiel Fellowship est, bien sûr, Peter Thiel, le magnat de la technologie qui a fondé PayPal et a été l'un des premiers investisseurs dans des entreprises comme Facebook et LinkedIn.

Kategori: Nouvelles