Les plaintes concernant les services sans fil ont augmenté de 31 % par rapport à l'année dernière : CPRST

Pour la sixième année consécutive, les erreurs de facturation des services sans fil figurent en tête de liste des plaintes des consommateurs canadiens dans un rapport publié annuellement par le commissaire aux plaintes relatives aux télécommunications.

Les plaintes ont augmenté de 31 % par rapport à l'année dernière, selon le rapport . Bell a reçu le plus de plaintes, suivi de très près par Rogers. Près de 14 000 plaintes ont été enregistrées cette année. Au cours de la première année d'activité du CCTS (2007), seulement 2 200 plaintes ont été déposées.

Les plaintes pour erreur de facturation représentent plus de la moitié de toutes les plaintes. Les fournisseurs de services sans fil du Canada devraient gagner beaucoup d'argent facilement en raison d'erreurs de facturation qui ne sont pas contestées, bien que certains consommateurs soutiennent que c'est du vol, mais cela peut encore expliquer pourquoi ces erreurs persistent année après année.



Cependant, tous les opérateurs de télécommunications ne sont pas critiqués par le CCTS. Les plaintesd concernant Telus ont diminué de 27 % malgré l'augmentation globale de l'industrie.

Notre équipe se consacre à donner la priorité à nos clients et nous avons travaillé fort pour offrir de futurs services conviviaux aux Canadiens, a noté Darren Entwistle, PDG de Telus. La publication du rapport annuel du CPRST est une référence clé de notre succès dans la prestation de notre approche claire et simple à nos clients.

Bien que nous ayons encore du travail à faire pour faire avancer nos clients en priorité, notre approche nous distingue clairement des autres fournisseurs, a-t-il ajouté.

Kategori: Nouvelles