Outils de cybersécurité

Le guide de carrière d'analyste en cybersécurité de BrainStation est votre premier pas vers une carrière dans le domaine. Découvrez les outils les plus couramment utilisés par les analystes en cybersécurité.

Devenir analyste en cybersécurité

Parlez à un conseiller en apprentissage pour en savoir plus sur le cours de certificat de cybersécurité à BrainStation.

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez notre termes .



Soumettre

Impossible de soumettre ! Actualiser la page et réessayer ?

En savoir plus sur le cours de cybersécurité

Merci!

Nous serons en contact bientot.

Voir la page du cours sur la cybersécurité

Les analystes en cybersécurité utilisent une variété d'outils dans leur travail, qui peuvent être organisés en quelques catégories : surveillance de la sécurité du réseau, chiffrement, vulnérabilité Web, tests d'intrusion, logiciel antivirus, détection d'intrusion réseau et renifleurs de paquets.

Outils de cybersécurité

Outils de surveillance de la sécurité du réseau

Ces outils sont utilisés pour analyser les données du réseau et détecter les menaces basées sur le réseau. Des exemples d'outils incluent Argus, Nagios, Splunk et OSSEC.

Outils de chiffrement

Le chiffrement protège les données en brouillant le texte afin qu'il soit illisible pour les utilisateurs non autorisés. Des exemples d'outils incluent Tor, KeePass et TrueCrypt.

Outils d'analyse des vulnérabilités Web

Ces logiciels analysent les applications Web pour identifier les vulnérabilités de sécurité. Des exemples d'outils incluent Burp Suite, Nikto, Paros Proxy et SQLMap.

Tests de pénétration

Les tests d'intrusion, également appelés test d'intrusion, simulent une attaque contre un système informatique afin d'évaluer la sécurité de ce système. Des exemples d'outils incluent Metasploit, Kali Linux et Wireshark.

Logiciel antivirus

Ce logiciel est conçu pour détecter les virus et autres logiciels malveillants, notamment les rançongiciels, les vers, les logiciels espions, les logiciels publicitaires et les chevaux de Troie. Des exemples d'outils incluent Norton 360 et McAfee Total Protection.

Détection d'intrusion réseau

Un système de détection d'intrusion (IDS) surveille le réseau et le trafic système pour détecter toute activité inhabituelle ou suspecte et avertit l'administrateur si une menace potentielle est détectée. Des exemples d'outils incluent Snort, Security Onion, SolarWinds Security Event Manager et Zeek.

Renifleurs de paquets

Un renifleur de paquets, également appelé analyseur de paquets, analyseur de protocole ou analyseur de réseau, est utilisé pour intercepter, enregistrer et analyser le trafic et les données du réseau. Des exemples d'outils incluent Wireshark, Tcpdump et Windump.

Quels langages de programmation sont utilisés pour la cybersécurité ?

C et C++, Python, JavaScript, PHP et SQL sont quelques-uns des langages de programmation préférés utilisés pour la cybersécurité. Bien que tous les emplois en cybersécurité ne nécessitent pas de connaissances en codage, cette compétence peut être avantageuse pour exceller dans le domaine de la cybersécurité.

C et C++

Le langage de programmation C a été utilisé dans le développement de certains des systèmes d'exploitation les plus populaires, tels que Linux, macOS et Microsoft Windows. C et C++ permettent d'accéder à l'infrastructure informatique de bas niveau, comme la RAM et les processus système. Les pirates peuvent facilement exploiter ces opérations de niveau inférieur si elles ne sont pas correctement protégées.

Python

Python est l'un des langages de programmation les plus populaires pour la cybersécurité en raison de sa simplicité et de sa fonctionnalité. Il est utilisé pour développer des applications Web et logicielles. Les professionnels de la cybersécurité utilisent Python pour développer des outils d'analyse et des scripts de piratage, ainsi que pour concevoir des programmes sécurisés.

Javascript

Ce langage est principalement utilisé pour concevoir des pages Web et des applications interactives. JavaScript est largement utilisé et peut être manipulé par des pirates pour collecter des informations. Comprendre JavaScript peut aider à identifier les vulnérabilités dans la conception Web et à repousser les utilisateurs malveillants.

PHP

PHP est utilisé côté serveur pour développer des sites Web. Étant donné que la plupart des sites Web sont créés à l'aide de PHP, l'apprentissage de ce langage sera utile pour les travaux de cybersécurité axés sur la protection des sites Web.

SQL

Le langage de requête structuré (SQL) est principalement utilisé dans la conception et la gestion de bases de données et est largement utilisé pour maintenir et récupérer des données. La connaissance de SQL est particulièrement utile pour empêcher les injections SQL, un type de cyberattaque où l'attaquant manipule des instructions SQL pour voler ou modifier des informations.

Puis-je m'enseigner la cybersécurité ?

De nombreux experts en cybersécurité sont autodidactes ou ont acquis des compétences grâce à des programmes de formation et des certifications. Bien que certains emplois en cybersécurité exigent un diplôme en cybersécurité, en programmation, en systèmes d'information ou dans un domaine connexe, ceux-ci ne sont pas obligatoires et ne constituent pas non plus un moyen garanti d'obtenir un emploi en cybersécurité.

Les emplois dans le domaine de la cybersécurité varient. Certains ne nécessitent pas de formation technique approfondie ni de connaissances en programmation. Au contraire, il est plus important de comprendre les principes fondamentaux des systèmes et réseaux de technologie de l'information et d'acquérir une expérience pratique des tâches de cybersécurité.

Une fois que vous avez compris les principes fondamentaux de la cybersécurité, il peut être utile d'acquérir des compétences qui peuvent vous aider à faire avancer votre carrière, comme le codage. Les certifications sont également un excellent moyen de mettre à jour vos compétences et de vous familiariser avec des domaines spécifiques de la cybersécurité.

Ai-je besoin de connaître le codage pour la cybersécurité ?

Vous n'avez pas besoin de savoir coder pour la plupart des emplois d'entrée de gamme en cybersécurité. Cela peut cependant vous aider à faire avancer votre carrière dans le domaine. Pour les opportunités d'emploi de niveau supérieur, le codage peut être un atout ou une exigence.

En tant qu'analyste en cybersécurité, vous recherchez des vulnérabilités, ce qui implique une compréhension approfondie des systèmes, des réseaux et des normes de sécurité. Le codage peut souvent être laissé à des programmeurs dédiés. Mais à mesure que vous acquérez plus d'expérience en cybersécurité, vous trouverez peut-être utile de comprendre les principes fondamentaux du codage.

Combien de temps faut-il pour apprendre la cybersécurité ?

Vous pouvez apprendre les bases de la cybersécurité en seulement 12 semaines. Cependant, cela peut prendre de deux à quatre ans pour développer les compétences, les connaissances et l'expérience nécessaires pour vraiment exceller dans la cybersécurité. Cependant, cela dépend également de votre formation et de votre expérience.

Il existe différentes voies vers une carrière dans la cybersécurité. Pour ceux qui suivent un programme menant à un diplôme officiel, il peut falloir deux ans pour obtenir un diplôme d'associé en cybersécurité et quatre ans pour un baccalauréat. Cependant, un diplôme en cybersécurité n'est pas obligatoire, de sorte que la formation, l'éducation et la certification alternatives peuvent également être effectuées dans le même laps de temps.

Un certificat de cybersécurité est un moyen de plus en plus populaire d'accélérer le développement des compétences et d'accélérer une carrière dans la cybersécurité. Ils montrent aux employeurs que vous connaissez le paysage des menaces et les meilleures pratiques en matière de cybersécurité, et que vous avez suivi une formation dans des domaines spécifiques.

Visez à obtenir une nouvelle certification tous les 6 mois. Quelques certifications populaires incluent Certified Information Systems Security Professional (CISSP), CompTIA Security+, Certified Information Security Manager (CISM) et Certified Ethical Hacker (CEH).

Kategori: Nouvelles