Les détaillants canadiens doivent évoluer maintenant, selon un rapport de Deloitte

Deloitte a un message pour les détaillants canadiens : assurer l'avenir de l'entreprise ou se préparer à mourir.

UN rapport récemment publié par le cabinet comptable mondial exhorte les détaillants canadiens traditionnels à changer leur état d'esprit dans la façon dont ils utilisent l'analyse de données et l'intelligence artificielle pour éviter de devenir une autre victime du commerce de détail.

L'avènement des canaux de commerce électronique et des magasins en ligne a régulièrement rongé la demande de magasins physiques, poussant les détaillants à offrir des expériences client distinctes et à adopter des stratégies axées sur le numérique pour survivre.



Pendant ce temps, la fermeture de chaînes de grands magasins comme Sears Canada et Target Canada raconte l'histoire de ce qui se passe lorsque les détaillants ne peuvent pas suivre le rythme de l'évolution des demandes des clients. Même l'avenir de la Compagnie de la Baie d'Hudson semble trouble après que l'entreprise a licencié 2 000 employés l'été dernier.

Aujourd'hui, les clients interagissent avec les détaillants en magasin, en ligne et sur mobile. Les marques interagissent également directement avec les clients et les ventes en ligne continuent de croître. Cette réalité a obligé de nombreux détaillants à fonctionner de manière réactive, ce qui leur a rendu très difficile la tâche d'aller de l'avant, a déclaré Tom Quinn, chef national de la distribution au détail et en gros de Deloitte Canada.

Pour esquiver un sort similaire, Deloitte suggère aux détaillants de remettre en question les méthodes traditionnelles de compréhension du client. Cela commence par l'intégration de l'analyse, des données et de la raison dans la prise de décision.

Essentiellement, Deloitte croit que les détaillants canadiens devraient tirer parti des technologies émergentes comme l'IA et les mégadonnées pour obtenir des informations sur les clients, en approfondissant les habitudes d'achat et les segments de marché plus étroits. Ces informations signifient que les détaillants canadiens peuvent offrir des expériences personnalisées individuelles pour gagner des clients.

Ian Scott, scientifique en chef des données chez Deloitte, a qualifié ce type de technologie d'ingrédient essentiel si les détaillants veulent réussir sur le marché de la vente au détail en évolution rapide.

Jusqu'à récemment, la technologie fonctionnait dans une certaine mesure de manière isolée en tant que département au sein d'une organisation. Les détaillants les plus performants utiliseront l'intelligence artificielle et l'analyse avancée comme catalyseurs commerciaux pour découvrir des informations plus approfondies, élaborer des prédictions et générer des recommandations pour mieux comprendre le consommateur, a déclaré Scott.

Les applications pratiques de l'IA et de l'analyse des données peuvent permettre aux détaillants d'identifier les lacunes dans les capacités et les nouvelles opportunités de croissance, a déclaré Deloitte. L'entreprise a également souligné les partenariats stratégiques, y compris avec ceux d'autres secteurs de l'économie, comme un domaine d'intérêt qui devient de plus en plus essentiel au succès.

Kategori: Nouvelles