Les Canadiens conviennent que la technologie améliore les soins de santé, mais peu adoptent des solutions numériques

Pour la première fois au Canada, le nombre d'aînés dépasse maintenant celui des enfants.

Les soins de santé, plus que tout autre service, devraient ressentir le plus gros impact de cette vague de population.

La technologie numérique des soins de santé peut être une solution clé ; cependant une nouvelle étude commandée par Telus Santé révèle que ceux qui profiteraient le plus de l'innovation en santé sont aussi les moins susceptibles de l'adopter.



Selon le sondage, les Canadiens âgés de 52 ans et plus ont déclaré qu'ils étaient les plus susceptibles d'avoir recours à un fournisseur de soins de santé (78 %). Bien que 58 % des personnes du groupe démographique aient convenu que les outils de santé numériques les aideraient à se connecter avec leur fournisseur, ce groupe s'est en fait classé le plus bas pour les utiliser réellement (20 %).

Non seulement il est de plus en plus important d'éduquer les Canadiens sur l'impact que la technologie peut avoir sur les résultats de santé, mais aussi de s'assurer que nous maximisons la possibilité de mettre ces outils de santé numériques en place afin que tous les patients et leurs fournisseurs de soins puissent rester mieux connectés, explique le Dr. Susan Lea-Makenny, directrice et conseillère médicale principale à la Clinique INLIV.

Qu'il s'agisse de prendre des rendez-vous ou d'envoyer une alerte lorsque les médicaments s'épuisent, trois prestataires de soins de santé sur quatre utilisent les technologies numériques pour communiquer avec les patients. Parmi les prestataires interrogés, 80 % utilisent la technologie numérique pour communiquer avec d'autres professionnels de la santé. Et 89 % de ces professionnels conviennent que des plateformes de partage d'informations accessibles et sécurisées entre les particuliers et les professionnels de la santé améliorent les résultats pour les patients.

La technologie aide chaque génération à rester connectée pour des raisons liées à la santé, à la sécurité et à la camaraderie en général, déclare Paul Lepage, président de Telus Santé. Aujourd'hui, il est de plus en plus important que tous les Canadiens discutent avec leur médecin de la façon d'intégrer la technologie à leurs soins et d'améliorer leurs résultats en matière de santé.

Même si 94 % des Canadiens conviennent que les dossiers médicaux électroniques permettent aux médecins de fournir des soins de meilleure qualité aux patients, près de la moitié ne savent pas si leur médecin de famille utilise un DME.

Kategori: Nouvelles