Les écoles de commerce perdent leur pertinence en raison de la révolution numérique

La perception commune des étudiants au baccalauréat en commerce au Canada est qu'ils apprennent plus qu'un semestre d'informations axées sur leur concentration lors de conférences organisées par l'Université Queens.

Je sais par expérience personnelle que j'ai participé à trois de ces cours au cours de mes années de premier cycle poursuivant un baccalauréat en commerce en gestion du marketing à l'Université de Guelph, ce dernier était certainement le cas.

Alors que la révolution des médias sociaux commençait à se matérialiser réellement en 2008-2009, le milieu universitaire risquait manifestement de prendre tellement de retard que ce qu'ils enseignaient était un cours intensif d'histoire des affaires plutôt que les nouveaux concepts numérisés qui permettraient aux étudiants de réussir dans le monde des affaires. monde du travail.



À Social Fresh à Tampa Bay, en Floride, le 22 février de cette année, la neuvième édition de la conférence du fondateur Jason Keath, un professeur de relations publiques anonyme n'aurait pas pu dire cela plus clairement : ce que j'ai appris ici aujourd'hui signifie que Je vais devoir réécrire mon manuel de relations publiques que j'enseigne à mes élèves.

Je ne peux cependant pas blâmer le milieu universitaire, car peu des meilleures agences de marketing au monde ont été capables de suivre le rythme sans précédent des médias numériques au début, qui se transformeraient bientôt en médias mobiles avec l'adoption rapide des smartphones et des tablettes. Cependant, selon Ad Age, 28 % (8,5 milliards) des recettes des agences de revenus proviennent désormais du numérique .

Si le milieu universitaire n'a pas encore rattrapé le numérique dans certaines écoles de commerce, imaginez à quel point il sera difficile de faire la transition vers le mobile, les tablettes et les nouvelles formes de médias.

Jamais auparavant tous les domaines du commerce n'avaient vu autant de changements, et aussi rapidement. Vous pourriez facilement affirmer que le secteur des ressources humaines est à plus de 50 % axé sur Internet, car vous ne voyez plus grand-chose dans les journaux en termes d'emplois.

Même si j'étais à un an de l'obtention du diplôme, j'ai entamé des conversations avec des étudiants de l'Université de Guelph qui poursuivent toujours un baccalauréat en commerce. Alors que je regardais la pleine réalisation de la révolution des médias numériques se dérouler depuis septembre, je me sentais désolé pour tous ceux qui étaient coincés à l'école et manquaient ces moments incroyablement excitants dans le monde des médias au rythme effréné.

L'intersection de la technologie, du marketing et des médias était apparue et les étudiants apprenaient à peine cela.

C'est pourquoi le Conférence canadienne sur la technologie des étudiants de premier cycle répond à l'appel à l'action des étudiants pour apprendre quelque chose sur le monde technologique en constante évolution les 7 et 8 mai à Toronto.

Cela ne veut pas dire que des progrès ont été réalisés - à l'Université Queens, le professeur de médias Sidney Eve Matrix enseigne l'intersection des médias et de la technologie tout en couvrant le numérique pour CBC et CTV.

Alexa Vogel de l'Université George Washington à Washington DC a également déclaré qu'elle suivait un cours du soir spécialisé qui enseignait une technologie différente à chaque conférence et a déclaré qu'elle était littéralement émerveillée par la quantité d'innovation à portée de main.

L'ambassadeur de marque du CUTC, Jathu Vasantharaja, qui poursuit plusieurs diplômes dans deux universités différentes par choix, déclare :

Dans le monde d'aujourd'hui, lorsque vous poursuivez un baccalauréat en commerce, la technologie évolue si rapidement qu'au moment où vous avez terminé vos études, beaucoup de choses que vous avez apprises dans votre programme d'études sont obsolètes. Assister à des conférences telles que la Conférence canadienne sur la technologie des étudiants de premier cycle est un moyen efficace et économique de se tenir au courant des dernières avancées et innovations. En tant qu'ambassadrice du CUTC, j'insiste fortement auprès de mes camarades étudiants sur le fait qu'ils apprendront plus au CUTC qu'un mois entier d'école. Il faut tout simplement trop de temps aux universités pour traiter les dernières avancées technologiques, les publier dans des manuels et les intégrer dans le programme des cours. Ce que nous apprenons à l'école aujourd'hui, c'est l'histoire, pourquoi ne pas sortir et en apprendre davantage sur l'avenir ?

Alors que des progrès commencent à être réalisés dans le milieu universitaire avec l'aide d'associations extérieures comme le CUTC, le simple fait que la conférence qui se tiendra à l'Université de Toronto soit déjà complète est un signe qu'un nombre multiple de ces conférences seront nécessaires à travers Canada.

Le fondateur du très populaire site d'information sociale Reddit, Alexis Ohanian, sera sur place en tant que conférencier principal. Reddit se classe parmi les 150 meilleurs sites au monde selon Alexa, et a dépassé Digg dans l'esprit de nombreux experts en ligne en tant que premier site d'actualités sociales générales au monde.

Microsoft, Nokia, Deloitte et Accenture sponsorisent tous, ce qui n'est pas surprenant car ils continuent d'essayer d'être les barons du monde de la technologie plutôt que Google, Facebook, Apple et LinkedIn.

Malgré cela, la conférence devrait être très divertissante et éducative pour tous les participants, car pour beaucoup, ce sera la première fois qu'ils feront l'expérience de la puissance de la révolution des médias numériques. Douze cents étudiants et délégués inscrits seront sur place pour la conférence de deux jours.

Cependant, la conférence plonge dans l'aspect des nouveaux médias associés aux smartphones et aux tablettes.

L'Association canadienne du marketing vient tout juste de présenter un nouveau Conseil du marketing mobile lors de la récente conférence sur le marketing mobile tenue le 12 avril, qui sera dirigée par Research In Motion du Canada.

La conférence du CUTC ira bien au-delà de tout ce qu'un étudiant pourrait apprendre avec un ensemble régulier de cours de commerce ou de médias, et c'est ce qui compte vraiment dans un monde universitaire des affaires qui perd rapidement de sa pertinence dans un monde en évolution rapide.

Après tout, Matthew Broderick a dit un jour dans le classique Ferris Bueller's Day Off de 1986 : La vie va assez vite. Si vous ne vous arrêtez pas et ne regardez pas autour de vous de temps en temps, vous pourriez le manquer.

Kategori: Nouvelles