Creative Destruction Lab s'étend à travers le Canada pour réaliser des économies d'échelle

Aujourd'hui le laboratoire de destruction créative à la Rotman School of Management de l'Université de Toronto a annoncé une expansion à travers le pays.

L'expansion comprend CDL-Rockies à la Haskayne School of Business de l'Université de Calgary, CDL-Montréal à HEC Montréal et CDL-Atlantic à la Rowe School of Business de l'Université Dalhousie à Halifax. Ces trois s'ajoutent à CDL-West à la Sauder School of Business de l'Université de la Colombie-Britannique et au programme original de CDL à Toronto.

L'expansion nationale du Creative Destruction Lab réunit plusieurs des meilleures écoles de commerce du Canada pour faire passer les connaissances scientifiques de l'académie à l'économie afin d'avoir un impact positif sur la condition humaine, a déclaré Darrell Kopke, chef de l'exploitation du Creative Destruction Lab.



Les cinq programmes utiliseront la méthodologie établie à la Rotman School, qui utilise un processus de mentorat axé sur les objectifs dirigé par des entrepreneurs et des investisseurs providentiels axés sur le développement de startups évolutives à base scientifique, souvent fondées sur des idées développées au fil des années de recherche universitaire. Le programme est focalisé sur un seul objectif : la maximisation de la valeur des capitaux propres.

Les docteurs, maîtres, post-doctorants, professeurs et autres inventeurs que nous encadrons laisseront un héritage significatif, déclare Kopke. Ils développent de nouveaux produits et services pour améliorer la santé, l'éducation, les transports, la sécurité, la communication, le divertissement et l'agriculture grâce à des innovations dans des domaines tels que l'informatique portable, les capteurs haute fidélité, l'informatique quantique, l'intelligence artificielle et la médecine régénérative.

L'expansion nationale permettra au moins trois sources d'économies d'échelle, selon Kopke : une meilleure adéquation entre l'entreprise et l'investisseur ; attirer les meilleurs talents au Canada; et un bassin élargi de talents spécialisés provenant des meilleures universités canadiennes.

CDL-Rockies se concentrera sur les startups employant des innovations technologiques axées sur les opportunités du marché de l'énergie ; CDL-Montréal se concentrera sur les startups axées sur la science des données ; et CDL-Atlantique s'appuiera sur les forces de Dalhousie, en particulier dans les technologies propres, océaniques et agricoles.

Kategori: Nouvelles