Le DMCA canadien est un ÉCHEC MASSIF

Le DMCA canadien vient d'être déposé par la Chambre des communes, et d'après ce que je peux dire (tiré de L'excellent article de blog de Michael Geist ) c'est un gâchis ruineux complet et total pour l'avenir des médias électroniques au Canada. Passons, juste une seconde, au-delà du spectre de pirates maléfiques volant du contenu de studios et de maisons de disques pauvres et laborieux. Ce projet de loi interdit à quiconque de transférer de la musique achetée à partir d'un CD vers son propre iPod. Cela rend également illégal le déverrouillage d'un iPhone ou d'autres appareils numériques verrouillés, passible d'une amende de 20 000 $. Donc, le fait que j'ai traîné autour dudit iPhone au cours des six derniers mois est apparemment plus important que le fait que nos représentants au Parlement consort avec gangster molls ou que le Les sables bitumineux de l'Alberta sont une zone de catastrophe écologique . Non, les personnes qui téléchargent le dernier album de Coldplay sont ce dont nos services chargés de l'application des lois devraient se préoccuper.

La véritable ironie ici est que les studios sont les auteurs de leur propre destruction. Si ces lois sont réellement applicables, tout ce qui se passera, c'est que les gens ne prendront plus la peine de regarder du matériel protégé par le droit d'auteur. Les moyens de production sont moins chers que jamais et de plus en plus de personnes regardent des vidéos amateurs, du journalisme citoyen et d'autres contenus générés par les utilisateurs. La volonté d'auto-préservation accélérera en fait le déclin et la chute des grands médias, de sa propre main.

Et les dommages potentiels de ce projet de loi ne touchent pas seulement les individus. Les entreprises actives dans le déplacement et le stockage de contenu, telles que Domain7 , ont déjà exprimé leurs inquiétudes (consultez leur section d'actualités pour connaître leur point de vue sur le projet de loi).



Que pouvez-vous faire pour exprimer vos préoccupations au sujet de ce projet de loi? Envoyez un courriel à votre député (je viens de le faire, pour la toute première fois), rejoignez des groupes en ligne comme le Groupe Fair Copyright for Canada sur Facebook , et rejoignez le Fondation de la frontière électronique , la Coalition canadienne des créateurs de musique , et d'autres groupes qui défendent les droits numériques.

Kategori: Nouvelles