Le CRTC constate que les vitesses Internet au Canada ne sont pas à la hauteur

Les vitesses Internet du Canada ne sont pas à la hauteur.

Le Conseil de la radio-télévision et des télécommunications canadiennes (CRTC) a publié son rapport annuel de surveillance des communications pour 2017 et a constaté sans surprise que l'utilisation du téléphone mobile et l'utilisation d'Internet à domicile ont augmenté au cours de la dernière année, à un taux de 25 % et 23 %. respectivement.

Ce qui est un peu plus choquant, c'est que les Canadiens continuent d'avoir des vitesses Internet plus lentes que prévu. À la fin de 2016, le CRTC a adopté des règles selon lesquelles la vitesse Internet à large bande de base doit être de 10 Mbps pour le téléchargement et de 50 Mbps pour le téléchargement. Cependant, à la fin de l'année dernière, 89 % des Canadiens n'avaient pas d'abonnements répondant à ces critères.



Seulement 11 % des ménages canadiens sont abonnés aux vitesses Internet minimales ou supérieures prescrites par le CRTC.

Des pays comme les États-Unis, l'Allemagne et l'Australie ont tous des mandats similaires qui imposent une certaine vitesse de téléchargement et de téléchargement. Lorsque le CRTC a annoncé son mandat l'an dernier, il a déclaré que 82 % des Canadiens ont accès aux vitesses minimales et que la lutte sera d'atteindre les régions rurales et éloignées.

Cela fait presque un an que l'Internet haute vitesse a été déclaré service de base au Canada, mais nous sommes encore loin que ce soit une réalité pour la majorité des Canadiens, a déclaré Katy Anderson, défenseure des droits numériques d'OpenMedia. Même si ces vitesses deviennent disponibles, le coût est encore si prohibitif que neuf Canadiens sur 10 n'ont pas fait le saut vers les mêmes vitesses que le CRTC a déclaré essentielles pour que tous puissent participer de manière significative en ligne en 2017.

Les taux d'adoption d'Internet ont connu des difficultés avec les Canadiens à faible revenu, car l'écart entre l'accès en ligne se creuse lorsque ceux qui n'ont pas beaucoup d'argent doivent choisir entre l'Internet mobile et l'Internet à domicile.

L'utilisation moyenne des données mobiles par mois a augmenté de 25 % pour atteindre 1,2 Go par rapport à la moyenne de 2015 de 981 Mo. L'utilisation moyenne d'Internet à domicile a augmenté de la même manière, en hausse de 23,4 % pour atteindre 128,3 Go par mois.

Le foyer canadien moyen dépense 218,42 $ en services de communication, la plus grande partie (40 %) allant aux services mobiles. L'Internet à domicile arrive en deuxième position avec 21 %. Si ces chiffres semblent élevés, c'est parce qu'au cours des quatre dernières années, le CRTC a constaté que les prix d'Internet pour le domicile et le mobile ont augmenté et dépassé l'inflation. Les prix de l'Internet à domicile ont augmenté de près de 10 % par rapport à l'année dernière, tandis que les prix de la téléphonie mobile ont augmenté de 5 %.

Nous constatons une coupure continue du cordon à travers le pays et une augmentation significative de l'utilisation des données - mais notre marché des télécommunications n'a pas suivi, a déclaré Anderson. Ce gouvernement a eu deux ans pour améliorer notre écosystème de communication, mais nous n'avons pas encore vu de résultats.

Un autre chiffre intéressant partagé par le CRTC, bien que relativement inchangé au cours des dernières années, est la mesure dans laquelle les cinq principales entreprises de communications au Canada contrôlent le marché. Le graphique ci-dessous illustre comment Bell, Quebecor, Rogers, Shaw et TELUS représentent 83 % des revenus totaux de l'industrie, une augmentation de 1 % par rapport à l'an dernier.

Graphique tiré du rapport du CRTC.

Graphique tiré du rapport du CRTC.

Ce nouveau rapport arrive à un moment où deux procédures de communication majeures sont sur le point de se produire. Le premier est un examen des WiFi-MVNO qui pourraient réduire les coûts des cellules pour tous les Canadiens, et le second est un examen de l'avenir de la radiodiffusion pour examiner un Internet généralisé abordable pour tout le Canada.

Kategori: Nouvelles