La TD annonce des investissements dans Creative Destruction Lab, Cleantech, AI, Fintech et plus encore

Hier, le Groupe Banque TD a tenu sa journée technologique annuelle, qui s'est accompagnée d'une série d'annonces concernant les investissements de la banque dans le monde de l'innovation et de la technologie au Canada.

Au total, la TD a révélé six annonces distinctes : trois impliquant un financement direct de la banque à différentes organisations ; deux impliquant de nouvelles initiatives d'IA ; et un axé sur l'expansion d'un partenariat fintech. Toutes les annonces tournent autour de l'engagement de la TD à étendre ses services et à se concentrer sur l'amélioration de la vie des clients au lieu de rechercher de nouvelles choses brillantes, comme l'a dit le chef de groupe de l'innovation de la TD, Michael Rhodes.



Laboratoire de destruction créative

En tant que l'une des principales organisations de mise à l'échelle du pays - et une récipiendaire récent de 25 millions de dollars du gouvernement fédéral – il semble que le Creative Destruction Lab (CDL) ne puisse pas faire de mal en ce moment. La TD agira à titre de membre corporatif fondateur du nouveau volet santé de la CDL, en versant 2,5 millions de dollars sur cinq ans. Le volet santé fonctionnera à partir de CDL-Toronto (à l'Université de Toronto) et de CDL-Ouest, à l'Université de la Colombie-Britannique à Vancouver.



L'Université de Toronto a une longue histoire d'innovation dans le domaine des soins de santé, qui remonte à la découverte de l'insuline en 1921, a déclaré Sonia Sennik, directrice générale du CDL. Grâce à la TD, le volet Santé du Creative Destruction Lab peut accélérer sa programmation et continuer à bâtir sur cet héritage pour donner vie à une toute nouvelle génération de percées médicales.

Le CDL est une organisation à but non lucratif qui apporte des entreprises scientifiques, les aide à se développer grâce à des ateliers et à la mise en réseau avec des professionnels de l'entreprise et des affaires, puis les transforme en startups prospères. Le flux de santé est le dernier des flux spécifiques à l'industrie pour CDL, ayant a récemment lancé une cohorte spatiale ce printemps dernier.



Creative_Destruction_Lab_v2

Le laboratoire de destruction créative

Sur cette base, la couche 6, qui La TD acquise pour 100 millions de dollars plus tôt cette année — mettront leur expertise en apprentissage automatique et en intelligence artificielle au service de l'amélioration de la santé des personnes vivant avec le diabète au Canada en travaillant avec des étudiants et des chercheurs de l'Université de Toronto.

Les soins de santé sont l'une des prochaines frontières de l'intelligence artificielle pour avoir un impact significatif et positif sur la vie des Canadiens, a déclaré Tomi Poutanen, cofondateur de Layer 6 et chef de l'IA de la TD. C'est également une occasion pour nous de continuer à être le chef de file mondial dans l'avancement des talents et des capacités canadiens en IA. Le potentiel illimité des données pour rendre les thérapies personnalisées, les approches sur mesure et le diagnostic précoce accessibles à tous les Canadiens est ce qui pousse notre équipe à aller de l'avant et à continuer d'innover.



Technologie propre

Dans le cadre de son Ready Commitment (la plateforme de citoyenneté d'entreprise de la banque), la TD verse 1 million de dollars pour aider à développer un TD Sustainable Future Lab à Waterloo. Il agira comme un accélérateur de technologies propres pour offrir un mentorat aux startups travaillant vers des solutions d'économie à faible émission de carbone.

Le laboratoire sera situé au parc de recherche et de technologie David Johnson et sa programmation sera gérée par The Accelerator Centre. Il soutiendra jusqu'à 40 startups sur cinq ans et ouvrira officiellement ses portes en décembre de cette année.

Bâtir une économie à faibles émissions de carbone est une occasion pour le Canada, et cette importante contribution s'appuie sur notre objectif d'aider à créer un avenir durable et inclusif, a déclaré Nicole Vadori, chef de l'environnement à la TD. La région de Waterloo a une riche histoire d'innovation et de développement d'entreprises et de leaders technologiques mondiaux. Nous pensons que notre contribution aux entreprises locales de technologies propres les aidera à être compétitives sur le marché mondial.



Fintech

Flybits travaille avec la TD depuis 2015 et élargit maintenant la portée de leur partenariat pour collaborer sur des expériences mobiles micro-personnalisées améliorées. Au Canada, Flybits alimente le concierge mobile TD pour moi ainsi que d'autres fonctionnalités mobiles, et ils offriront désormais un engagement client contextuel tel que des conseils, des offres et d'autres informations pertinentes basées sur la localisation.

« Notre collaboration avec la TD a aidé à propulser notre entreprise vers l'avant et l'expansion de notre relation nous placera dans une position distinguée alors que nous continuons à développer notre entreprise à l'échelle internationale », a déclaré le Dr Hossein Rahnama, fondateur et chef de la direction de Flybits. Les banques offrent des services numériques axés sur le style de vie qui facilitent la vie des clients et, en tant que société de renseignements sur les données, nous voyons d'immenses possibilités de travailler avec la TD pour offrir de nouvelles expériences à leurs clients américains.

Plus tôt cet été, Flybits a aidé les clients de la TD géolocaliser son crédit immobilier comme une autre caractéristique de proximité pour la banque.

AU

Les premières startups à rejoindre le programme Brevets pour startups de la TD ont été annoncées, et elles incluent Senso.Ai, une société d'intelligence artificielle qui utilise l'apprentissage automatique pour détecter les moments de conseil clés pour les conseillers ; Boro.one, une société blockchain qui se concentre sur l'économie du partage en abaissant les prix et en créant des produits efficaces pour les produits répertoriés sur leur site ; et Cinchy.co, une plateforme de collaboration de données qui a créé une meilleure alternative au partage de données traditionnel pour les banques.

Le nouveau programme de la TD aidera ces trois startups à breveter et à protéger leur propriété intellectuelle grâce à un financement de démarrage. Les trois sociétés conserveront les droits sur toutes leurs technologies et plateformes.

Le programme de brevets pour les entreprises en démarrage de la TD nous a permis de créer le prochain niveau d'expérience client pour le secteur de la banque de détail, a déclaré Saroop Bharwani, fondateur de Senso.Ai. Nous pensons que notre dernière innovation permettra aux banques d'offrir des expériences client plus personnalisées et d'avoir un véritable impact sur l'expérience client. La participation au programme de la TD est un élément clé de notre plan visant à commercialiser nos idées et à nous développer ensuite sur de nouveaux marchés.

Données et analyses

La TD a annoncé un investissement de 4 millions de dollars dans la Rotman School of Management de l'Université de Toronto pour attirer les meilleurs talents dans les domaines des données et de l'analyse. L'argent servira à créer un laboratoire de données et d'analyse de gestion TD qui se concentrera sur les applications pratiques de la théorie de l'analyse de données par le biais d'ateliers, de hackathons et de conférenciers.

Les données et l'analytique sont les moteurs de l'avenir de l'économie canadienne, déclare Christian Nelissen, chef des données et de l'analytique d'entreprise à la TD. Cette nouvelle réalité implique la création d'équipes talentueuses qui ont une compréhension approfondie du potentiel des données et de l'analyse, dans les services financiers et au-delà. Nous recherchons des visionnaires qui peuvent voir ce qui est possible - des choses auxquelles nous n'aurions peut-être même pas encore pensé.

La TD a déjà travaillé avec Rotman, investir 1 million de dollars en novembre dernier pour créer un FinHub qui se concentre sur de nouvelles façons de fusionner finances et technologie.

Économie comportementale

Enfin, la TD et le centre Behavioral Economics in Action at Rotman (BEAR) de l'Université de Toronto ont annoncé un accord visant à apporter de nouvelles ressources aux clients de Gestion de patrimoine TD. En utilisant les recherches de BEAR, la TD espère mieux comprendre les émotions et les comportements qui motivent la prise de décision dans le monde financier. La finance comportementale devient rapidement l'un des domaines les plus importants à comprendre dans le monde bancaire, car les institutions s'efforcent de comprendre pourquoi les clients prennent des décisions biaisées ou imprévisibles en matière d'argent.

Nous sommes ravis du soutien de Gestion de patrimoine TD alors que nous menons des recherches de pointe en économie comportementale, a déclaré Dilip Soman, directeur de BEAR, Chaire Corus en stratégie de communication et professeur de marketing, Rotman School, Université de Toronto. Ce partenariat avec Gestion de patrimoine TD nous permettra d'approfondir cet important champ d'études et de développer des recherches sur des applications concrètes. Finalement, nous aimerions mieux comprendre les motivations et les comportements sous-jacents qui motivent la prise de décision financière, et comment nous pouvons nous assurer que ces comportements n'ont pas d'impact négatif sur nos habitudes d'investissement financier.

Kategori: Nouvelles