FreshMint livre des repas chauds directement à votre porte pour un tarif forfaitaire

S'il y a bien un sujet qui pose encore beaucoup de difficultés aux startups tech, c'est bien l'alimentation. L'activité de transport de nourriture de la ferme à la fourchette est l'une des plus importantes au monde, mais il n'y a pas AirBnB ou Uber qui domine le domaine.

Les solutions apportées sont locales et, le plus souvent, ancrées dans la qualité des aliments plutôt que dans leur quantité. FreshMint, basé à Montréal, ne fait pas exception à cette règle. Il vise à rendre le repas gastronomique le plus pratique et le plus rapide possible pour le consommateur.

Ce type de solution nécessite un mélange de bonne cuisine et de bonne technologie, et l'équipe derrière FreshMint est idéale pour cette proposition. Le chef cuisinier Marco a été formé par Gordon Ramsay et le cofondateur Cherif vient d'un milieu technologique. Quand je commence l'interview, l'une des premières raisons citées pour l'existence de FreshMint est l'idée que le logiciel dévore le monde. Vous pourriez dire que les fondateurs croient en l'utilisation des nouvelles technologies pour résoudre les vieux problèmes.



Leur solution est élégante et simple : FreshMint offre une proposition de valeur claire pour la nourriture. Un repas coûte 12 $, sauf si l'on devient membre pour 10 $ par mois, auquel cas les repas sont réduits à 9 $ chacun. On peut s'inscrire en ligne avec toutes les informations requises, payer par carte de crédit, puis attendre qu'un repas chaud fumant se rende à eux. Chaque jour apporte un élément de menu différent.

FreshMint optimise le gaspillage en prenant un seul repas par jour, ce qui permet d'utiliser tous les ingrédients achetés en une seule fois. En gardant le menu court, FreshMint aide à s'assurer qu'ils sont aussi efficaces que possible, évitant le niveau de gaspillage de près de 40 % que la plupart des restaurants doivent subir. Bien qu'il s'agisse d'une tendance que l'industrie dans son ensemble adopte lentement, FreshMint est définitivement à la pointe de la simplicité.

Derrière ce simple front-end se cache une équipe dédiée à l'un des problèmes les plus difficiles au monde : comment coordonner la livraison d'ingrédients frais à la livraison d'aliments frais. Ils utilisent une pile technologique qui aide à traiter chaque détail.

Un programme porté sur l'optimisation des itinéraires de navigation sera utilisé pour déterminer les meilleurs itinéraires pour leurs camions de livraison. Le logiciel est utilisé à tous les niveaux pour aider à aplanir les difficultés liées à la gestion des commandes des clients, au suivi des ventes. Les tableaux de bord internes fournissent constamment des informations critiques pour l'entreprise.

FreshMint n'emploie pas seulement un logiciel : il utilise la mentalité qui lui est associée. L'ensemble de l'organisation est lean et agile, cherchant constamment des moyens d'économiser sur les déchets et d'itérer sur son expérience afin d'en apporter une meilleure aux consommateurs.

Le chef Marco est occupé à créer un processus qui adapte les ingrédients au millilitre près, de sorte que la nourriture soit toujours constante et facilement reproductible même par le sous-chef le moins qualifié. Cela permet de garantir un processus qui minimise les déchets et évolue rapidement. Ils songent déjà à s'étendre dans différentes villes du Canada.

Les revenus triplent chaque mois. La startup est très proche de l'équilibre sur l'ensemble de ses coûts fixes et variables. Alors que FreshMint commence à organiser des événements à travers la ville, il a commencé à se forger une réputation de bonne nourriture livrée efficacement : une idée qui peut se propager de Montréal au monde au-delà.

Comme on regarde comment Menthe fraîche est construit, on ne peut s'empêcher de penser que c'est le restaurant de demain, rendu aujourd'hui.

Kategori: Nouvelles