FreshBooks, nominé au Canadian Startup Award, propose un petit-déjeuner et des avantages pour les employés

FreshBooks a été nominé pour un Prix ​​du démarrage canadien 2013 dans la catégorie Employeur de l'année. Découvrons comment ils en sont arrivés là.

De tristes nouvelles sont tombées aujourd'hui que le taux de chômage de Toronto est passé à 10,1 %. Le maire de nom Rob Ford a répondu en disant Toronto est en plein essor , mais il fume du crack. C'est comme entrer dans un pays imaginaire, alors, pour interviewer une entreprise comme FreshBooks de Toronto, où leur engagement envers la rétention et la satisfaction des employés semble perversement en décalage avec les mauvaises nouvelles du chômage qui les entourent.

FreshBooks fabrique des logiciels de comptabilité axés sur les petites entreprises. Comme leur co-nominé Shopify , lire la page carrière de l'entreprise, c'est comme voyager dans le temps jusqu'en 2000, juste avant l'éclatement de la bulle Internet, lorsque la chose la plus importante à poser sur une entreprise lors d'un entretien d'embauche était de quelle couleur est le feutre sur la table de billard ?

En plus du Saint Graal désireux de 100% de bienfaits pour la santé, FreshBooks adoucit l'affaire avec un bureau entièrement approvisionné en nourriture pour le petit-déjeuner et en-cas, et un service de douche et de serviettes pour les navetteurs à vélo - une véritable aubaine pour les cyclistes qui ont besoin de frotter la puanteur peur de rouler dans les rues torontoises qui détestent le vélo (merci encore, Rob Ford).

FreshBooks paiera les employés pour qu'ils prennent des journées de bénévolat ou de charité. Ils proposent un congé parental rémunéré. Ils ont un réfrigérateur à bière. Ils ont une table de baby-foot avec des joueurs de Manchester United en brochette qui ont été miniaturisés par l'impressionnant rayon rétractable de l'entreprise, que les employés peuvent signer pour s'amuser le week-end.

…D'accord. J'ai composé la partie du rayon rétractable. Mais ils ont une table de baby-foot régulière.

Bien que le site Web de l'entreprise ne le mentionne pas, FreshBooks propose en effet aux employés des options d'achat d'actions afin que chacun se sente propriétaire de l'entreprise. FreshBooks affirme que son taux de roulement est bien inférieur à la moyenne de l'industrie, en partie à cause du bureau adapté aux enfants et aux chiens où les gens sont libres de s'habiller de manière si décontractée que si un employé se présentait en pyjama, presque personne ne broncherait.

Enfin, l'entreprise autorise un horaire de travail flexible (dans la limite du raisonnable), ce qui s'est avéré très avantage de travail souhaitable qui augmente la fidélité et la satisfaction des employés.

Fait passionnant, la catégorie Employeur de l'année est une course très serrée entre Shopify et FreshBooks. Livre pour livre, Shopify a l'avantage en ce qui concerne le nombre d'édulcorants culturels qu'ils proposent, mais ils doivent travailler un peu plus dur pour attirer des employés car ils sont basés à Ottawa. Après tout, qui choisirait de travailler pour Shopify à Ottawa, alors qu'ils ont FreshBooks dans le juste Toronto, avec ses rues déficientes en pistes cyclables et son maire en disgrâce qui fume du crack ?

Ne répondez pas à ça ! Cliquez simplement sur le bouton de vote comme bon vous semble sur le Page des Prix canadiens des startups 2013 .

Kategori: Nouvelles