Fierce Founders lance le premier bootcamp de 2018

Il fait peut-être froid dehors, mais la concurrence à l'intérieur de Kitchener Communitech ne fait que s'intensifier.

Le Communitech Fierce Founders Bootcamp commence cette semaine, mettant en vedette 25 femmes entrepreneures de certaines des nouvelles startups les plus en vogue du pays. Le bootcamp en deux parties rassemble un casting entièrement féminin de fondatrices en début de carrière pour développer des compétences en affaires et les préparer pour la journée de présentation qui approche à grands pas le 15 février.

Le jour du pitch, les 25 fondateurs différents s'affronteront pour gagner jusqu'à 100 000 $ pour leurs entreprises. La liste des entrepreneurs est longue :



  • Chrissy Rossiter, Peachy (St. John's, T.-N.-L.)
  • Harpreet Bain, AVA Technologies (Vancouver, C.-B.)
  • Josette-Renée Landry, Streamline Genomics (Montréal, QC)
  • Natasha Dhayagude, Chinova Bioworks (Fredericton, N.-B.)
  • Erika Murray, Date Mua (Toronto, Ont.)
  • Nagiz Mammadova, Destin AI (Toronto, Ont.)
  • Sarah Juma, Style ID (Kitchener, ON)
  • Daryna Kulya, OpenPhone (Kitchener, Ont.)
  • Kara Holm, Play the Field (Nouvelle-Écosse, Californie)
  • Margaret Finan, IfthenGiving (Buffalo, NY)
  • Monika Jaroszonek, Ratio.City (Toronto, Ont.)
  • Kate Dye, Hilite (Kitchener, Ont.)
  • Lisa Pfister, PFERA (Nouveau-Brunswick, Californie)
  • Jen Stokes, ChezDine (Hamilton, Ont.)
  • Anita Grant, Fleeky (Stoney Creek, Ont.)
  • Krysta Traianovski, BrightGuide (Kitchener, Ont.)
  • Stephania Stefanakou, House of Anesi (Toronto, Ont.)
  • Erin Laidley, Technologies innovantes des protéines (Kitchener, ON)
  • Serese Selanders, ORA (Saskatoon, Sask.)
  • Charlene Nadalin, Amintro (Toronto, Ont.)
  • Sophia Dizon, Bucketpoints (Toronto, Ont.
  • Maya Strasser, Jauntin (Toronto, Ont.)
  • Nancy Ortenburg, CEI (Oakville, Ont.)
  • Keira Devine, Parental Marketplace (Nouveau-Brunswick, Californie)
  • Ally Baker, FurEvery (Kitchener, Ont.)

Il y a une bonne représentation de partout au Canada, avec un seul fondateur de l'extérieur du pays. Toronto est la plus représentée avec sept fondateurs au total appelant la plus grande ville du Canada à la maison, mais les candidats de Vancouver, Fredericton, St. John's et plus apportent une bonne quantité de diversité géographique à Fierce Founders.

Il s'agit d'un groupe solide de femmes de toute l'Amérique du Nord qui dirigent des entreprises uniques, allant d'un marché partagé pour les parents à une assistante en immigration qui intègre l'intelligence artificielle, a déclaré Kelly McGregor, responsable du programme Fierce Founders chez Communitech. Nous sommes déjà impressionnés par eux et avons hâte de voir comment ils grandissent en tant que chefs d'entreprise et entrepreneurs.

Tout au long du bootcamp qui débute cette semaine, les fondateurs participeront à des cours et à des ateliers pour découvrir les meilleures façons de gérer une startup. De nombreux sujets seront abordés, notamment la découverte de clients, le financement, le marketing, etc. Avant qu'ils ne livrent tous leur argumentaire final pour une chance de financement, les fondateurs auront la chance de recevoir un coaching et des commentaires sur la façon dont ils vendent et décrivent leur entreprise.

Fierce Founders est une initiative dirigée par Communitech et parrainée par Deloitte, Google Developers et le gouvernement du Canada. L'accélérateur Fierce Founders est un programme similaire, mais au lieu d'un bootcamp, il propose un programme d'apprentissage par la pratique de six mois qui offre jusqu'à 30 000 $ d'investissements sans équité. Les trois meilleures entreprises du concours de pitch se voient proposer des places dans l'accélérateur.

Les derniers fondateurs féroces camp d'entraînement terminé en août dernier et a vu SomaDetect de Fredericton et Furnishr de Toronto recueillir chacun 50 000 $ en financement.

Kategori: Nouvelles