L'analyste d'affaires est-il une bonne carrière ?

Le guide de carrière Business Analyst de BrainStation peut vous aider à faire les premiers pas vers une carrière lucrative en analyse. Lisez la suite pour en savoir plus sur les raisons pour lesquelles l'analyse commerciale est une bonne carrière.

Devenez analyste d'affaires

Parlez à un conseiller en apprentissage pour en savoir plus sur la façon dont nos bootcamps et nos cours peuvent vous aider à devenir un analyste commercial.

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez notre termes .



Soumettre

Impossible de soumettre ! Actualiser la page et réessayer ?

En savoir plus sur notre cours d'analyse de données

Merci!

Nous serons en contact bientot.

Afficher la page du cours d'analyse de données

La réponse courte est : oui, absolument, Business Analyst est un cheminement de carrière très attrayant.

Comme toute carrière, cependant, la nature du travail lui-même est un facteur majeur pour savoir si Business Analyst est la bonne carrière pour vous. Les aptitudes et les compétences que vous possédez détermineront, dans une large mesure, votre réussite.

Raisons de devenir analyste d'affaires

En tête de liste se trouve le fait que les analystes commerciaux sont très demandés. Les projets du Bureau américain des statistiques du travail (BLS) qui exigent certains domaines d'analyse commerciale sont sur le point d'exploser. La demande d'analystes de gestion, par exemple, devrait augmenter de 11% au cours de la prochaine décennie, créant environ 93 000 emplois rien qu'aux États-Unis - ce qu'elle qualifie de beaucoup plus rapide que la croissance moyenne. Pour les analystes des études de marché, qui étudient les conditions du marché pour déterminer les ventes potentielles d'un nouveau produit ou service, les choses semblent encore plus ensoleillées, avec 130 000 nouveaux emplois prévus - un taux de croissance de 18 % - à l'horizon.

Cette forte demande se traduit par des emplois relativement sûrs et des salaires extrêmement compétitifs. Le poste susmentionné d'analyste de gestion, par exemple, a attiré un salaire médian de 94 000 $ en 2019, selon le BLS. Même les analystes commerciaux occupant des postes moins exigeants sur le plan technique gagnent régulièrement un salaire moyen qui se situe confortablement dans la fourchette élevée à cinq chiffres, et souvent à six chiffres pour les analystes commerciaux occupant des postes supérieurs. En fait, les 10 % des meilleurs analystes commerciaux gagnent 150 000 $ par an ou plus, selon certaines sources. Une forte demande signifie également qu'il y a plus d'opportunités pour les analystes commerciaux de déménager dans de nouvelles villes, voire de nouveaux pays, ou de travailler à distance.

Les compétences des Business Analysts sont également hautement transférables, ce qui signifie qu'ils sont particulièrement capables de se déplacer vers de nouveaux secteurs ou d'assumer de nouveaux rôles. Ce fait témoigne également de leur capacité à faire progresser leur carrière. L'ingéniosité et le large éventail de compétences des analystes commerciaux, combinés à un haut niveau d'expertise technique, signifient qu'ils sont bien placés pour contribuer à l'élaboration de stratégies commerciales globales, à l'architecture de l'entreprise et des systèmes d'information, à la gestion des processus et des programmes et à la gestion de projet - tous les meilleurs -des aptitudes de niveau supérieur qui se traduisent par un niveau de satisfaction professionnelle plus élevé et peuvent mener à des postes de direction.

Quels sont les parcours de carrière des analystes commerciaux ?

Les cheminements de carrière dans l'analyse commerciale sont aussi variés que l'entreprise elle-même - les analystes commerciaux touchent à pratiquement toutes les facettes des opérations commerciales, travaillent dans pratiquement tous les types d'entreprises et dans pratiquement tous les secteurs, y compris les organisations à but non lucratif, publiques et gouvernementales. Tout cela pour dire que les possibilités de carrière en analyse commerciale sont pratiquement illimitées. Voici quatre des grandes catégories les plus courantes dans lesquelles vous pourriez commencer votre carrière dans l'analyse commerciale - mais il en existe bien d'autres.

Analyste d'affaires informatique

Étant donné que l'analyse commerciale est si souvent axée sur les processus que les entreprises utilisent pour fonctionner - et en particulier les systèmes d'information ou les outils de communication technologiques qu'elles utilisent - il n'est pas surprenant que les analystes commerciaux trouvent souvent leur place dans l'informatique. Et bien sûr, à mesure que les entreprises se modernisent, le développement de stratégies informatiques complètes constitue généralement une grande partie de leur transformation. C'est un choix naturel pour un analyste commercial - rechercher les besoins de l'entreprise, puis analyser les chiffres pour déterminer quelles solutions répondront le plus efficacement aux besoins de l'entreprise et favoriseront les objectifs de ses parties prenantes.

Le rôle d'analyste d'affaires informatique peut être considéré comme une évolution d'un analyste d'affaires plus généraliste, car il s'appuie sur une compréhension beaucoup plus approfondie de la façon dont la technologie peut être intégrée à la gestion d'entreprise - en particulier différents systèmes d'exploitation, exigences de données et exigences de processus, et comment chacun d'entre eux figure dans les objectifs stratégiques primordiaux d'une entreprise.

Analyste de gestion

Tout comme les analystes d'affaires informatiques sont plus profondément concentrés sur les systèmes d'information d'une entreprise, les analystes de gestion sont plus profondément concentrés sur la façon dont les entreprises sont gérées. Ils sont aussi parfois appelés consultants en gestion, ce qui témoigne du fait que les analystes en gestion sont plus susceptibles de travailler pour des entreprises extérieures plutôt que d'occuper un poste en interne. Cela dit, de nombreux consultants en management sont encore hautement spécialisés, travaillant pour des clients dans un domaine particulier, comme la finance ou le secteur public.

Avec l'analyse de gestion, l'accent est mis sur l'efficacité opérationnelle. Les personnes travaillant dans ce domaine pourraient être plus susceptibles de provenir d'un milieu des affaires (c'est-à-dire l'administration des affaires), par opposition à la technologie (c'est-à-dire l'informatique). Bien qu'elle ne soit pas aussi technologique que l'analyse commerciale informatique, l'analyse de gestion s'appuie toujours fortement sur les données et sur ce qu'elle peut révéler sur les méthodes de travail invisibles des entreprises. En tant qu'analyste de gestion, vous devrez fournir aux gestionnaires des informations pour les aider à mieux mener leur travail, de la prise de décision à la restructuration, y compris la recherche sur les opérations commerciales, l'analyse de ces données pour obtenir des informations et leur utilisation pour faire des projections ou des prévisions. . Il va sans dire que les analystes de gestion interagissent également avec les parties prenantes de toute une organisation, de la suite C aux membres individuels de l'équipe. De bonnes compétences en communication sont donc un attribut clé ici.

Analyste quantitatif

Comme son nom l'indique, un analyste quantitatif travaille avec des chiffres, en particulier des dollars. Aussi connus sous le nom d'analystes financiers ou d'ingénieurs financiers, les analystes quantitatifs utilisent les données d'une entreprise pour créer des modèles mathématiques qu'ils peuvent utiliser pour faire des prévisions prédictives, ce qui peut être inestimable pour les entreprises qui prennent des décisions ayant de lourdes implications financières. En d'autres termes, les analystes quantitatifs examinent les chiffres pour aider à éliminer les risques liés à la prise de décision.

Parce que les quants, comme on les appelle parfois, travaillent principalement avec des modèles dans un contexte économique ou financier, ils viennent généralement d'une formation en mathématiques, statistiques, économie ou finance, souvent avec une maîtrise dans l'un de ces domaines. Ce niveau de scolarité plus élevé rend non seulement les analystes quantitatifs plus spécialisés, mais cela signifie également qu'ils peuvent obtenir des salaires plus élevés que les analystes commerciaux dans la plupart des autres domaines.

Scientifique des données

Les analystes les plus expérimentés et les plus compétents peuvent obtenir le titre de Data Scientist. Bien qu'ils ne soient pas strictement limités aux entreprises, les Data Scientists explorent également ce que les données peuvent leur dire à la recherche d'informations. Et, comme tous les analystes commerciaux, les scientifiques des données sont des résolveurs de problèmes, utilisant l'informatique, les mathématiques et les statistiques pour trouver des modèles significatifs dans les données et, en fin de compte, pour aider les organisations à prendre de meilleures décisions. Les Data Scientists peuvent également être appelés à travailler avec des données moins simples - des données non numériques, par exemple, ou des ensembles de données où des points de données très disparates rendent plus difficile le développement de corrélations.

La chose la plus importante qui différencie les Data Scientists des Business Analysts est peut-être le niveau avancé auquel les premiers travaillent - non seulement en corrélant ou en interpolant des données, mais aussi en utilisant des techniques statistiques sophistiquées et l'apprentissage automatique pour développer des prédictions exploitables. En ce sens, la science des données - comme toutes les sciences - est un domaine exploratoire, où l'expérimentation remplace souvent une feuille de route prédéterminée lorsqu'il s'agit de résoudre un casse-tête sans moyen évident de développer une solution.

Kategori: Nouvelles