Dropbike lance le premier service de partage de vélos sans quai en Amérique du Nord

Dropbike lance un projet pilote dans la ville de Kingston cette semaine, avant les célébrations de la fête du Canada.

La première entreprise de partage de vélos sans quai au Canada affirme que ce projet fait de Kingston la première ville d'Amérique du Nord à lancer un service intelligent de partage de vélos sans quai.

Le vélo est un excellent moyen de transport pour la communauté diversifiée de résidents, de touristes et d'étudiants de Kingston, a déclaré Qiming Weng, PDG de Dropbike.



La startup annonce qu'elle déploiera 100 vélos à Kingston pour les résidents et les touristes. Le premier pilote de l'entreprise était à l'Université de Toronto.

J'ai hâte que Dropbike apporte une solution abordable et écologique aux étudiants, résidents et touristes de la ville, a déclaré Afraj Gill, vice-président du développement commercial et des relations gouvernementales chez Dropbike.

Pour commencer un trajet, les utilisateurs téléchargent une application pour trouver le vélo le plus proche d'eux. Dropbike coûte 1 $ de l'heure.

Le programme pilote de vélos en libre-service est une occasion de bâtir notre réputation de ville novatrice et de chef de file en matière de gérance de l'environnement, a déclaré Bryan Paterson, maire de Kingston.

Les systèmes de partage de vélos évoluent rapidement, l'expérience et les commentaires de la communauté que nous espérons acquérir grâce au programme pilote Dropbike nous aideront à déterminer le type de système de partage de vélos que nous souhaitons mettre en œuvre à l'échelle de la communauté à l'avenir, a noté Paul MacLatchy, directeur de l'environnement à la ville de Kingston.

Kategori: Nouvelles