DMZ va ouvrir un emplacement à New York, donnant aux startups canadiennes un pied sur le marché américain

Le DMZ, un incubateur de startups basé à l'Université Ryerson de Toronto, a décidé d'ouvrir un emplacement à New York.

L'objectif de l'avant-poste, dit DMZ, n'est cependant pas de pousser les talents locaux hors du Canada; il s'agit plutôt de donner aux startups canadiennes un pied sur le marché américain sans perdre leur loyauté.

Notre nouvel espace à New York, qui complète notre incubateur existant à Toronto, est conçu pour fournir une piste d'atterrissage aux startups technologiques canadiennes à croissance rapide qui cherchent à développer leur clientèle aux États-Unis, a déclaré Abdullah Snobar, directeur exécutif de la DMZ. En plus de fournir aux startups un accès à une communauté et à un réseau de partenaires, clients et investisseurs potentiels, le nouveau bureau contribuera à l'intérêt des entreprises américaines envers les startups technologiques canadiennes.



L'expansion aux États-Unis est depuis longtemps une stratégie de croissance courante pour les startups canadiennes, mais cela a souvent entraîné la perte de talents, d'emplois et de technologies au profit de l'Amérique. La DMZ espère que son emplacement à New York, accessible aux startups partout au Canada, aidera réellement le Canada à conserver ces actifs.

Le nouveau bureau DMZ est situé à Primary dans le quartier financier de New York. L'espace de travail collaboratif comprend des bureaux privés, des zones de coworking, un bar à expresso à service complet, un studio de fitness sur place et un salon, qui organise un certain nombre d'événements mensuels.

Nous sommes fiers de faire partie de l'expansion de la DMZ car ils font leur marque à New York, a déclaré Lisa Skye Hain, cofondatrice de Primary. Notre espace de travail, qui comprend une communauté de pairs et de mentors, fournira aux entrepreneurs canadiens la base pour prendre des risques avec un plus grand degré de certitude, les préparant à un succès à long terme.

Actuellement, la DMZ compte cinq startups canadiennes travaillant à partir du bureau de New York, dont SlimCut Media, Reportin' et Sampler.

La DMZ de l'Université Ryerson est l'incubateur le mieux classé en Amérique du Nord et le troisième au monde. Depuis son lancement en 2010, il a incubé près de 300 startups, levé plus de 300 millions de dollars en financement de démarrage et créé près de 3 000 emplois.

Kategori: Nouvelles