Covera de Montréal lève 1,5 million de dollars pour Insurtech Alternative

Couverture La solution d'assurance numérique de a levé un tour de table de 1 million de dollars pour développer leur startup insurtech.

Le dernier tour de table a été mené par Ferst Capital Partners avec la participation d'investisseurs providentiels de la fintech et porte le capital total de Covera à 1,5 million de dollars. La société basée à Montréal s'attend à ce que les fermetures ultérieures ajoutent 500 000 $ supplémentaires d'ici novembre, alimentant la nouvelle société avec un financement de 2 millions de dollars.

Covera tire parti de la technologie pour proposer aux clients des tarifs d'assurance optimaux chaque année, en concurrence avec les compagnies d'assurance traditionnelles qui délivrent des renouvellements annuels automatisés à 80 % des Canadiens assurés.



Personne ne devrait autoriser le renouvellement automatique de son assurance – il y a presque toujours des avantages à magasiner, a déclaré le PDG Scott Loong. Covera offre aux Canadiens ordinaires une approche non conflictuelle et axée sur la technologie pour améliorer leur mobilité sur le marché.

Loong a déclaré qu'au lieu de renouveler l'assurance, Covera gère le réachat d'assurance pour les clients et affirme qu'ils peuvent offrir la meilleure valeur sur le marché. L'entreprise utilise des données et des algorithmes propriétaires pour mieux comprendre un client et trouver des alternatives d'assurance habitation ou automobile. C'est quelque chose qui a piqué l'intérêt de Ferst Capital Partners.

Covera utilise une stratégie de commercialisation unique en ciblant l'espace des renouvellements d'assurance. Ferst Capital Partners est fier de diriger cet investissement dans une industrie qui a gagné du terrain à l'échelle mondiale et où le Canada a pris du retard, a déclaré Dominique Ferst, associé directeur chez Ferst Capital Partners.

Les services de l'insurtech sont gratuits pour les clients car Covera gagne des revenus grâce aux commissions des courtiers payées par les compagnies d'assurance.

Le courtage d'assurance numérique n'est actuellement disponible qu'au Québec, mais prévoit de s'étendre à l'ensemble du Canada après l'obtention des licences nécessaires. Covera a décrit deux domaines supplémentaires dans lesquels ils canalisent le nouveau capital, notamment la croissance des utilisateurs et de leur équipe pour accélérer le développement de produits.

Kategori: Nouvelles