Communauto est le premier service d'autopartage à se joindre au programme pilote de Toronto

Communauto , une entreprise d'autopartage de Montréal, est la première à recevoir un permis pour lancer un service d'autopartage en libre-service dans le cadre du programme pilote de la Ville de Toronto. Le service FLEX de la société sera lancé en novembre 2018 et sera disponible dans le centre-ville de la ville, avec 200 voitures couvrant une zone de 50 kilomètres carrés.

En tant qu'entreprise canadienne, nous sommes fiers d'être les premiers à offrir un service de voitures flottantes à Toronto dans le cadre de ce projet pilote. Notre service FLEX rendra l'autopartage facile et abordable pour les résidents de la ville, et notre objectif est de travailler avec les options de transport en commun existantes de Toronto pour fournir de meilleures solutions aux problèmes de mobilité, a déclaré Benoit Robert, président de Communauto.

L'autopartage offre un certain nombre d'avantages sociaux et environnementaux aux particuliers et aux entreprises, et nous sommes impatients de travailler avec la ville, nos utilisateurs et d'autres partenaires communautaires pour créer une solution de mobilité florissante.



Le projet pilote d'autopartage en libre-service de Toronto a été approuvé en avril 2018 et permet aux utilisateurs de participer à l'autopartage à sens unique. Les membres de Communauto FLEX pourront prendre et déposer des voitures dans des espaces de stationnement résidentiels légaux à travers Toronto, au lieu d'être limités à des parcs de stationnement spécifiques.

Si le projet est approuvé après le projet pilote de 18 mois, Communauto prévoit d'étendre ses opérations pour inclure plus de 500 voitures sur 100 kilomètres carrés. Le service est un modèle de paiement à l'utilisation, ce qui signifie que les membres peuvent s'inscrire gratuitement, sans frais mensuels, et disposent d'un moyen de transport flexible dans la ville.

Les technologies d'autopartage ont le pouvoir de changer la façon dont les gens mènent leur vie quotidienne et se déplacent dans cette ville. J'ai encouragé l'introduction de ces nouvelles technologies et je crois qu'il peut y avoir de nombreux avantages, y compris la réduction potentielle du trafic et de la congestion en supprimant les voitures de la route, a déclaré le maire de Toronto, John Tory. Je suis fier que nous ayons travaillé pour trouver un équilibre entre les avantages de l'autopartage et les impacts potentiels qu'il pourrait avoir sur les quartiers. Je suis ravi que l'équipe de Communauto soit parmi les premières à se joindre au projet pilote et à opérer ici dans le cadre de ces nouvelles réglementations.

Kategori: Nouvelles