Série des 20 meilleurs PDG de CIX : Bryan Smith, PDG, ThinkData Works

La série CIX Top 20 CEO met en lumière les chefs de la direction des entreprises les plus innovantes du Canada.

Vous pouvez vous inscrire au CIX 2015 ici .



Aujourd'hui, nous avons rencontré Bryan Smith, PDG de ThinkData Works.

Quel impact le fait d'être dans le Top 20 CIX a-t-il sur votre entreprise ?

Faire partie du CIX Top 20 est vraiment un honneur, et je pense que beaucoup de gens au sein de la communauté des startups voient cela comme une grande réussite.

C'est motivant d'être reconnu pour être innovant et construire quelque chose qui, selon les autres, a beaucoup de potentiel. Cela rassure les fondateurs sur l'importance de ce qu'ils construisent et motive les employés en valorisant leur travail acharné.

Être reconnu pour quelque chose comme ça peut avoir un impact retentissant sur une entreprise, agissant comme le coup de pouce dont une entreprise a besoin pour faire passer son entreprise au niveau supérieur.

Des prix comme celui-ci ajoutent également un certain niveau de légitimité à une startup. Cela signifie que l'entreprise a un produit ou un service avec un potentiel et une stratégie de croissance qu'une poignée de fondateurs et de VCs respectés considèrent déjà comme possible. C'est comme réussir le test de reniflement et être considéré comme méritant un second regard.

Ou, parce que Tarantino l'a dit infiniment mieux, vous aviez ma curiosité, mais maintenant vous avez mon attention. Comme chaque fondateur le sait, mettre le pied dans la porte représente plus de la moitié de la bataille.

Comment votre société a-t-elle été créée ?

ThinkData a été formé de manière très organique. Mon co-fondateur et moi-même, Brendan Stennett, avons grandi ensemble et avons toujours comploté pour créer notre propre entreprise. Lorsque nous avons découvert les données ouvertes, l'opportunité semblait trop grande pour la laisser passer.

Les gouvernements et les entreprises commençaient à publier de grandes quantités de données publiques de grande valeur, mais bien que considérées comme ouvertes, elles étaient publiées à plusieurs endroits, dans différents formats, sans licences, normes ou méta-informations communes. Cela rendait les données si difficiles d'accès et d'assimilation que les parties intéressées évitaient souvent de les utiliser, malgré leur valeur intrinsèque.

Nous avons eu l'idée de développer une plate-forme qui pourrait agir comme une fenêtre unique pour rechercher et parcourir toutes les données publiques disponibles, fournir une API commune pour l'accès et agir comme un centre d'échange neutre pour créer des ensembles de données disparates dans des « macros » uniques avec des éléments et normes.

Nous avons présenté l'idée à notre président actuel, Ray Sharma, qui est un entrepreneur et un VC très établi, et le reste appartient vraiment à l'histoire. Nous avons passé chaque heure éveillée de chaque jour à essayer de créer le meilleur produit et la meilleure entreprise possible pour résoudre ce que nous pensons être un problème monumental pour exploiter tout le potentiel des données publiques brutes.

Qu'est-ce qui vous a amené dans cette industrie ?

Fondamentalement, nous croyons que les données ouvertes sont, sans exception, le coin le plus sous-estimé du paysage numérique. C'est le tissu commun qui compose tout ce qui nous entoure. La seule différence est qu'il est numérique. Si nous pouvons permettre aux particuliers et aux entreprises de commencer à tirer parti de ces éléments, nous pensons que nous pouvons aider à changer la façon dont chacun interagit avec les villes, les gouvernements, les entreprises et entre eux - pour le mieux. Le défi de résoudre ce problème, d'accéder aux données de manière utilisable, est certainement la seule chose qui nous a motivés à quitter nos emplois et à démarrer ThinkData.

L'industrie du Big Data dans son ensemble est également très excitante. il y a encore un très gros point d'interrogation autour de son potentiel et avec l'adoption de choses comme l'IoT, la taille potentielle du marché ne cesse de croître. Nous pensons que les données conservées, qu'elles soient publiques, privées ou exclusives, seront bientôt commercialisées comme une marchandise, similaire aux biens et services. Nous voulions nous imposer comme un acteur de ce nouveau marché.

Qui sont vos clients types ?

Nos clients sont de grandes entreprises qui maîtrisent bien leurs propres données volumineuses et adoptent notre solution afin de renforcer les capacités de leurs data scientists. Habituellement, ils ont des départements de données et d'analyse sophistiqués au sein de leur organisation. Ils comprennent généralement la valeur des données publiques, mais n'ont pas la capacité ou la capacité de sortir et d'acquérir ce dont ils ont besoin et de le tenir à jour sur une base future.

Nos clients comprennent également que leurs équipes de données et d'analyse peuvent finir par passer 50 à 80 % de leur temps à collecter et à préparer des données, plutôt que d'utiliser ce temps pour construire, innover et conseiller. Ils souhaitent adopter des solutions qui éliminent la nature d'entretien du travail avec les données et fournissent à leurs équipes des informations propres et fiables qu'ils peuvent immédiatement exploiter.

Pouvez-vous me donner une idée de votre rôle et de ce que vous faites en tant que PDG de votre entreprise ? Quels sont vos objectifs?

Brendan et moi-même dirigeons l'entreprise en tant que co-fondateurs. En tant que partenaire technologique, Brendan dirige la force de développement et la plupart des opérations quotidiennes chez ThinkData. Presque tous nos employés travaillent sur le développement ou les données, ce qui me laisse une grande partie du travail de développement commercial et de vente.

Dans notre bureau, le rôle du PDG consiste vraiment à s'assurer que tout le monde comprend la direction de l'entreprise et comment tout notre travail s'intègre finalement dans la livraison globale d'un meilleur produit et service. En fin de compte, je pense que notre objectif est de créer une équipe qui itère et fait évoluer constamment le produit pour répondre à la demande et servir de nouveaux marchés. Nous lançons un volant d'inertie qui ne fera que prendre de l'ampleur avec la croissance de l'entreprise.

Comment pensez-vous que votre expérience passée a eu un impact sur vous et votre rôle de PDG ? Avez-vous eu des mentors ?

Dans ma vie antérieure, j'ai travaillé en politique, plus précisément au gouvernement fédéral. La seule chose que j'ai apprise très tôt, c'est qu'il est difficile de faire quoi que ce soit dans une organisation qui manque d'orientation claire et de responsabilité. La hiérarchie s'est également avérée être la mort de la productivité et de la créativité.

Chez ThinkData, nous nous assurons que tout ce que nous faisons s'aligne sur notre stratégie et nos objectifs, et chaque projet et livrable a un calendrier et un chef de projet. Notre bureau est super transparent et chacun a son mot à dire sur tout, de la conception du produit à la stratégie. Cela crée un environnement où tout le monde sait sur quoi tout le monde travaille et où nous pouvons nous rallier les uns aux autres pour atteindre des délais serrés. Cela crée une atmosphère incroyable.

Développez-vous quelque chose de nouveau que vous pouvez partager avec le public ?

Nous ajoutons et itérons constamment notre plateforme et nos services. En travaillant avec nos clients, nous devenons plus intelligents sur la façon dont nous fournissons des données via nos déploiements d'entreprise et quelles données peuvent être pertinentes pour quel type de client. Nous pénétrons de nouveaux marchés et trouvons de nouvelles façons d'utiliser nos données pour obtenir de nouvelles informations.

Comment voyez-vous votre entreprise dans 5 ans ?

5 ans c'est long. Il est difficile de dire où nous en serons car tout le secteur dans lequel nous opérons est en constante évolution et expansion. Je peux dire que nous nous considérons comme une entreprise canadienne établie, opérant à Toronto et développant la base de connaissances ici à l'intérieur de nos frontières. Le Canada, en particulier le corridor Toronto/Waterloo, s'avère être un vivier de talents dans le secteur de la technologie et je pense que si nous pouvons amener les entreprises à s'engager à se développer dans la région, le pays connaîtra des rendements importants à long terme.

Qu'attendez-vous le plus du CIX 2015 ?

J'ai vraiment hâte d'écouter et de regarder les présentations proposées par mes collègues du Top 20. C'est incroyable de voir des fondateurs passionnés décrire leur entreprise et définir l'opportunité du marché. Les fondateurs de startups sont des gens très passionnés et c'est beau de les voir saisir l'occasion et épater les foules. Ce sera un événement très amusant.

Kategori: Nouvelles