Cineplex offrira un nouveau service de téléchargement de films aux Canadiens

Cineplex, le titan du cinéma canadien, élargit ses horizons – et marche sur les pieds de Netflix.

Cineplex Galaxy lance un nouveau service numérique qui permettra aux consommateurs de télécharger des films de son site Web directement sur leur PC ou leur Xbox.

Cela ajoute de la concurrence à un marché canadien actuellement limité à Netflix et à la base de données de location de films iTunes d'Apple, en plus de quelques services peu attrayants de Rogers et Bell. QuothLe Globe and Mail :



La nouvelle offre de Cineplex fonctionne sur un modèle différent de Netflix – au lieu de films qui se lisent en ligne, Cineplex fonctionne comme iTunes. Il vend des films, qui sont téléchargés et stockés en permanence sur l'ordinateur de l'utilisateur. Les films loués sont également téléchargés, avec une sorte d'autodestruction numérique intégrée au fichier une fois visionné, ou après 30 jours, selon la première éventualité.

La société basée à Toronto, avec des cinémas à travers le Canada, compte sur la présence de sa marque existante pour pousser le nouveau commerce en ligne. En plus des publicités sur le Coca-Cola et des attractions à venir dans les cinémas, les auditoires de Cineplex pourront bientôt s'attendre à voir des publicités faisant la promotion de la boutique de téléchargement.

Nous touchons vraiment le client en premier dans le cycle de vente des films, soit en ligne lorsqu'il achète des billets, soit dans nos cinémas. Nous pensons donc que c'est une extension logique de notre marque, a déclaré la porte-parole de Cineplex, Pat Marshall. Cineplex vend des DVD et des Blu-Ray sur son site Web depuis deux ans.

Ces nouveaux films numériques se loueront pour 5 $ (nouveautés) et 4 $ (reste du catalogue). Ils se vendront 20 $ (nouveaux films) et 10 $ (titres plus anciens). Les films numériques seront disponibles le jour même de la sortie des DVD.

Ce qui est malheureux avec le service Cineplex, c'est sa restriction au téléchargement de films uniquement à partir de PC et de Xbox, mais la société prévoit une mise à niveau du système l'année prochaine pour diffuser le contenu sur une plus grande variété d'appareils de différents fabricants, selonLe globe.

Ce qui est bien, c'est que les films seront stockés en ligne dans un cloud, afin que les téléspectateurs puissent y accéder depuis n'importe quel écran, comme un ordinateur portable ou une tablette.

De 2005 à 2009, le box-office de l'industrie cinématographique canadienne a augmenté d'un peu moins de 22 %. Les prévisions pour le taux de croissance annuel composé des téléchargements de vidéos de 2010 à 2014 sont ancrées et supérieures à 86 %.

Kategori: Nouvelles