CATA annonce que Valerie Fox de DMZ a remporté le prix CWIT Sara Kirke pour l'entrepreneuriat et l'innovation

L'Alliance canadienne des technologies avancées a annoncé les gagnants de ses 27e prix annuels de l'innovation. Le prix Canadian Women in Technology Sara Kirke pour l'entrepreneuriat et l'innovation a été décerné à Valerie Fox, directrice générale de la Digital Media Zone de l'Université Ryerson. Le prix annuel est décerné à une femme canadienne qui a fait preuve de l'innovation technologique et du leadership d'entreprise les plus remarquables, repoussant considérablement les frontières de l'industrie des technologies de pointe au Canada.

C'est pour moi un grand honneur d'accepter ce prix au nom des pionniers de l'entrepreneuriat et de l'innovation à travers le Canada, a déclaré Fox. Des événements comme ceux-ci renforcent l'impressionnante contribution de notre pays dans le domaine de la technologie. À la Digital Media Zone, nous préparons actuellement la prochaine génération d'entrepreneurs à faire croître l'économie de l'innovation numérique au Canada.

Le prix porte le nom de la première femme entrepreneure d'Amérique du Nord. Sara Kirke est arrivée à Terre-Neuve en 1638. Sans son mari, elle a géré les affaires commerciales de la famille dans leur plantation et est finalement devenue l'un des marchands les plus prospères de la côte anglaise.



La participation et le leadership des femmes dans le secteur technologique sont largement sous-représentés. Chaque année, CanWIT recherche une femme leader en technologie qui aide à faire progresser l'entrepreneuriat et qui incarne le leadership en matière d'innovation. Avec une longue carrière en technologie et maintenant à la tête d'un centre d'incubation d'entrepreneurs de premier plan, Valérie est un modèle pour les jeunes femmes qui aspirent à des carrières en technologie, a déclaré Joanne Stanley, directrice exécutive et fondatrice de Canadian Women in Technology. Les modèles de rôle et le mentorat sont essentiels à l'avancement et à la rétention des femmes dans la main-d'œuvre technologique.

Les femmes canadiennes en technologie ont été fondées en 2005 en tant que réseau communautaire communautaire national permettant aux femmes de travailler ensemble pour faire avancer leur carrière ou réussir en tant qu'entrepreneures.

Ouverte en avril 2010, la Digital Media Zone de l'Université Ryerson est un espace de travail multidisciplinaire pour les jeunes entrepreneurs imprégnés de l'énergie et des ressources du centre-ville de Toronto.

L'Université Ryerson compte plus de 28 000 étudiants, dont 2 300 étudiants à la maîtrise et au doctorat, 2 700 professeurs et membres du personnel et 140 000 anciens élèves dans le monde.

Kategori: Nouvelles