BlueRock Therapeutics ouvre une nouvelle maison MaRS pour la R&D

BlueRock Therapeutics se lance dans le développement de médicaments régénératifs qui transformeront les soins de santé, et la société dirigera une partie de son travail révolutionnaire dans le MaRS Discovery District.

L'entreprise basée à Toronto a ouvert aujourd'hui sa nouvelle installation de 10 000 pieds carrés pour la recherche, le développement et la fabrication, élargissant sa présence existante dans la ville. L'équipe de BlueRock à Toronto devrait emménager dans l'espace plus tard cette année.

L'objectif de l'entreprise est de créer des autothérapies pour inverser les maladies dégénératives comme la maladie de Parkinson, une maladie chronique qui touche plus de six millions de personnes dans le monde. Ils prévoient d'exploiter les cellules souches pour restaurer les fonctions biologiques naturelles perdues à cause des maladies dégénératives, des malformations congénitales et même du vieillissement.



BlueRock a été cofondé par Gordon Keller, directeur du McEwen Center for Regenerative Medicine. À ce titre, BlueRock collaborera étroitement avec le centre basé au University Health Network (UHN) à Toronto. Le chercheur fondateur de BlueRock, Michael Laflamme, est également chercheur principal à l'UHN.

Cette collaboration UHN nous permettra de travailler en étroite collaboration avec des leaders dans le domaine pour développer des thérapies cellulaires révolutionnaires pour les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, a déclaré le PDG de BlueRock.Émile Nuwaysir dans un rapport .

BlueRock s'associe également au Centre de commercialisation de la médecine régénérative (CCRM) qui possède déjà une usine de fabrication pharmaceutique à MaRS.

Nous avons renforcé notre partenariat stratégique avec CCRM, qui tire parti non seulement de leur expertise, mais également de leur nouvelle usine de fabrication cGMP pour accélérer le développement des capacités de fabrication de BlueRock, a déclaré Nuwaysir.

La société a annoncé aujourd'hui la nomination de Michael Scott au poste de vice-président principal du développement de produits et des opérations à Toronto chez BlueRock.

L'entreprise de biotechnologie s'installe dans l'un des principaux pôles mondiaux d'expertise en cellules souches. Après tout, deux scientifiques canadiens ont été les pionniers de la recherche sur les cellules souches à Toronto.

BlueRock prévoit que son premier essai clinique pour la maladie de Parkinson commencera dès l'année prochaine. En décembre, BlueRock a obtenu un financement de 225 millions de dollars de Versant Ventures et Bayer Life Sciences. Il s'agissait de la deuxième plus grande série A de l'histoire de la biotechnologie.

Kategori: Nouvelles