BlackBerry et le gouvernement canadien investissent 350 millions de dollars dans les voitures connectées

Au cours de la même semaine où le Canada a placé 12 sur 25 En ce qui concerne la préparation des véhicules automatisés, un nouvel investissement massif a été annoncé pour qu'une entreprise canadienne développe une technologie autonome.

BlackBerry a annoncé un investissement total de 350 millions de dollars dans l'innovation autonome, dont 40 millions de dollars provenant du Fonds stratégique pour l'innovation du gouvernement fédéral et les 310,5 millions de dollars restants provenant de BlackBerry eux-mêmes. Ce nouveau financement permettra à BlackBerry de créer 800 nouveaux emplois au cours des 10 prochaines années et de maintenir 300 emplois existants.



L'investissement va en fait dans BlackBerry QNX, une unité de BlackBerry dédiée au développement de logiciels sécurisés pour une large gamme de véhicules connectés. BlackBerry, basé à Waterloo, a récemment travaillé avec des marques de premier plan par l'intermédiaire de son unité QNX pour établir des partenariats sur le marché des voitures connectées. Fin 2017, ils en partenariat avec Qualcomm pour travailler sur les contrôleurs de cockpit virtuels, la télématique comme la technologie eCall et Cellular Vehicle-to-Everything, les passerelles de contrôle, les groupes d'instruments numériques et les systèmes d'infodivertissement.



Plus récemment, BlackBerry a travaillé avec Le géant chinois de la recherche Baidu pour créer un système d'exploitation de sécurité pour leur plate-forme de conduite autonome ouverte Apollo, ainsi que les cartes CarLife, DuerOS et HD de QNX. Si cela ne suffisait pas, BlackBerry est même entré sur le marché des camions connectés via un partenariat avec Pana-Pacifique , leur permettant d'utiliser BlackBerry Radar dans plus de 2 800 concessionnaires de camions en Amérique du Nord.

La course pour une première place dans la nouvelle économie a déjà commencé, et si nous voulons voir les Canadiens prendre les devants, nous devons avoir leur dos, a déclaré Justin Trudeau, premier ministre du Canada, qui était présent à BlackBerry pour l'annonce. . C'est pourquoi notre gouvernement investit 40 millions de dollars dans BlackBerry QNX pour concevoir et développer une nouvelle plateforme logicielle pour les voitures d'aujourd'hui et de demain. Cet investissement créera de bons emplois pour la classe moyenne pour les Canadiens, rendra nos voitures plus sûres et plus sûres et positionnera davantage le Canada comme plaque tournante mondiale de l'innovation.



Au-delà de l'important investissement pour les voitures connectées, 5 millions de dollars iront à des initiatives de cybersécurité collaboratives entre les pubs, les établissements privés et postsecondaires.

Les constructeurs automobiles et les Tier 1 du monde entier font confiance à BlackBerry pour protéger le matériel, les logiciels, les applications et les systèmes de bout en bout contre les cyberattaques, a déclaré John Chen, PDG de BlackBerry. Grâce à l'engagement du gouvernement canadien, nous sommes maintenant dans une position encore plus solide pour répondre à la demande du logiciel QNX sûr et sécurisé de BlackBerry. Ensemble, nous stimulerons l'innovation, créerons d'excellents emplois, éduquerons la main-d'œuvre de demain et solidifierons le Canada en tant que chef de file mondial de la technologie automobile.

BlackBerry s'est récemment associé à L-SPARK pour créer un nouveau programme d'accélération qui permet aux PME de accéder à la technologie QNX et l'utiliser pour faire évoluer leur entreprise. BlackBerry a acquis QNX auprès de Harman International en 2010, et à ce moment-là, sa fonction était de connecter davantage les smartphones aux systèmes d'infodivertissement embarqués.



Kategori: Nouvelles